Message du Président

Philippe COSENZA

Philippe COSENZA
Président du CFMR

« La mécanique des roches est à la fois une technique et une science »
(Jean Talobre, 1957)

En effet, la Mécanique des Roches est bien une technique, une Science de l’Ingénieur pour laquelle « l’art de construire sur et/ou dans le rocher » reste un trait identitaire majeur. Elle déploie ainsi des approches largement quantitatives où les mathématiques et les outils numériques tiennent une place importante. Néanmoins, de par ses objets d’étude, la Mécanique des Roches est également une géoscience utilisant des concepts issus de la géologie, la géomécanique et la géophysique. Cette identité pluridisciplinaire caractérise également le Comité Français de Mécanique des Roches (CFMR) dont l’ouverture tant vers les problématiques industrielles qu’académiques n’a jamais été démentie depuis sa création en 1967.

Le CFMR est assurément ouvert sur le monde industriel et ses thématiques émergeantes particulièrement dans les domaines de la géotechnique et de la géomécanique pour le génie civil et environnemental, le génie minier, le génie pétrolier, la production et le stockage d’énergie, l’enfouissement géologique de déchets. Sa commission scientifique et technique s’est notamment investie ces dernières années dans l’élaboration de l’Eurocode 7-Geotechnical design.

Le CFMR est également ouvert sur la formation, la recherche et leurs enjeux inscrits dans l’« économie de la connaissance » promise par l’Europe. Grâce à l’investissement de sa commission éducation, le CFMR récompense chaque année par le prix Pierre Londe un travail de thèse de qualité exceptionnelle.

C’est finalement cet esprit d’ouverture qui permet au CFMR d’être un lieu de partage et de diffusion de retours d’expériences de terrain et plus largement du « savoir en train de se faire ».

Ingénieurs, chercheurs, étudiants passionnés par la géotechnique, la géomécanique et la physique des roches, venez partager et échanger avec nous !